Daniel FAUCHE, dit « Dan »

//Daniel FAUCHE, dit « Dan »
Daniel FAUCHE, dit « Dan » 2016-11-20T18:42:40+00:00

Daniel FAUCHE, entraîneur olympique d’aviron

Loading...

Quelques mots de présentation,

  • 36 ans d’aviron
  • Rameur en Equipe de France pendant 18 ans.
  • Entraîneur en Equipe de France depuis 15 ans.
  • Entraîneur au Centre de Préparation Olympique de Lyon (Pôle France) depuis 15 ans.

Daniel en chiffres

0
kilomètres parcourus en ramant
0
de coups d’aviron donnés en pointe et en couple
0
kilomètres de suivi en canot moteur
0+
championnats du monde d’aviron
0
Jeux Olympiques dont 3 médailles
0
médailles mondiales et Européennes.
0+
jours passés en stage avec l’équipe de France all over the world.
Réserver son coach

Les stagiaires racontent …

Pourquoi avoir eu envie de prendre un cours particulier au sein de la FRC ?

Je pratique l’aviron en loisir depuis 15 ans et j’ai la chance de ramer au sein d’un club très dynamique dédié exclusivement à ce type de pratique. Néanmoins, j’étais curieuse de toucher du doigt ce que pouvait être un encadrement de «haut niveau».

Pouvoir bénéficier, dans un sport que l’on affectionne, d’un coaching individuel avec un entraîneur de niveau international, lui-même ancien champion olympique, est une opportunité rare […]

Catherine F, 15 ans de rame en club, Lire la suite du témoignage dans le blog
Je suis du matin, Daniel aussi, rendez-vous à 7 heures, plan d’eau parfait.

En double, moi à la nage. Ambiance sérieuse, concentration totale.
Echauffement, affinement des réglages, puis indications précises et éclairantes, nombreux petits « trucs ».
L’heure (et un peu plus) passe très très vite : sécurisé par la solidité technique et physique de Dan, je travaille intensément : amplitude, relâchement, …

Bilan : trop court ! Mais épuisant, car l’exigence de Dan est totale.

Un chantier de progression s’ouvre…

Louis T, 55 ans, 20 ans de pratique loisir (très) intense
Mes impressions de la journée (enfin de 6h15 à 7h20 !) : une séance sportivement & humainement très enrichissante.

Ils faisait encore nuit noire lorsque je suis arrivée au club, donc ambiance un peu particulière (cf. la première photo du lien ci-dessous, prise depuis le gué). Un peu de vent mais qui est assez vite tombé, rien de bien gênant.

De mon côté, sans grande originalité j’ai travaillé le relâchement des épaules, et la rapidité de la prise d’eau. Bien penser à fermer les angles afin de gagner de l’amplitude. De belles séances en quart avant m’attendent […]

Mélanie D, rameuse en club, Lire la suite du témoignage dans le blog

Prenez une minute pour commenter votre séance

Partagez votre expérience utilisateur et faites-nous part de vos impressions. Remplissez le formulaire ci-dessous