Défi givré d’un French Rowers

//Défi givré d’un French Rowers

Défi givré d’un French Rowers

Mathieuonnier

Colin Angus et Mathieu Bonnier

Fondateur de l’entreprise Liteboat située à Chambéry (74), partenaire et French Rower de la première heure, Mathieu Bonnier, a pris aujourd’hui (dimanche 26 juin) le départ de la Race To Alaska. Une course assurément superbe mais un peu folle de quelque 1 400 kilomètres (750 milles) entre Port Townsend (Etat de Washington) et Ketchikan en Alaska. Particularité : elle est réservée à des navigateurs 100% autonomes, qui propulsent leur bateau exclusivement à la voile ou à la seule force des bras et des jambes.

Une odyssée à travers les superbes paysages du Grand Nord, dans laquelle se lancent de très grands navires avec des équipes professionnelles idoines tout comme des “garage boats” tout droit sortis de l’imagination fertile d’un amateur devenu l’espace d’une préparation, architecte naval.

Mathieu, rameur free-lance, s’est pour sa part élancé avec 43 autres concurrents sur son Lite XP, un trimaran voile-aviron, spécialement conçu pour cette épreuve.

LiteXP_LiteboatA la veille du départ, Mathieu soulignait la “complexité de la course” liée aux courants et à la météo incertaine avec des prévisions “improbables”.  “ça va être compliqué de ramer, regarder la route, analyser les fichiers météo, calculer les courants…”

Toute la team FRC lui souhaite bon(s) vent(s) !

Pour suivre et encourager Mathieu Bonnier :

By |2016-11-20T18:42:59+00:00dimanche 26 juin 2016|Categories: Aviron|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire