Patrick raconte son cours particulier d’aviron à Paris avec Olivier Alart, son coach FRC

/, Cours & coaching, Ramer à Paris, Rowing Lessons/Patrick raconte son cours particulier d’aviron à Paris avec Olivier Alart, son coach FRC

Patrick raconte son cours particulier d’aviron à Paris avec Olivier Alart, son coach FRC

Ramer à Paris avec un coach d’aviron rien que pour soi ! Le retour d’expérience de Patrick

Ce que pense Patrick de son cours particulier d’aviron

Si je devais donner une note ? Je donnerais 10/10 🙂
Mon meilleur moment ? Quand Olivier m’a dit que j’avais progressé !
Mon pire moment ? Il n’y en a pas eu !
J’apprécie beaucoup la pédagogie d’Olivier qui s’est se mettre au niveau de chacun pour le faire progresser tout en douceur et précision dans les conseils. Du sur-mesure donc et toujours dans un esprit positif.

Ce qu’en pense le coach Olivier Allart

Patrick rame moins souvent que Gabrielle. Il est un peu moins dispo à cause de son travail.
Aujourd’hui, c’était notre deuxième sortie ensemble. On a ramé en 2 de couple et je l’ai mis à la nage pour mieux l’observer.

Le défaut de Patrick c’est sa sortie de pelle

Il tourne ses pelles encore dans l’eau lors de la phase de libération de l’appui. Ce qui freine le bateau (les pelles raccrochent l’eau). Je lui ai demandé de ramer pelle au carré. Le but est qu’il sente bien l’abaissement des mains sur l’arrière de son mouvement. Lors de la sortie de pelle (quand les mains arrivent au niveau de la poitrine) Patrick cassait ses poignets. Pour corriger ce défaut je lui ai demandé de tourner ses pelles avec le bout des doigts (parfois à trois doigts) tout en gardant ses poignets horizontaux sur l’arrière. Un petit exercice consistait à garder la pelle statique au dessus de l’eau et de tourner plusieurs fois de suite sa pelle au carré, puis à plat, tout en gardant ses poignets horizontaux. De cette façon, il sentait bien le manchon glisser au bout de ses doigts et de tourner sa pelle et non casser son poignet.

Patrick a une belle envergure à la prise d’eau

Il est bien long sur l’avant mais a tendance à raccourcir l’arrière avec un dos qui s’affaisse. Avec aussi, les mains qui tractent vers le bas (au niveau du bassin). Du coup, je l’ai fait travailler des exercices d’arrêts arrière pelle à plat sur l’eau pour qu’il se repositionne correctement. Lors de la phase d’arrêt je lui ai demandé de tenir son dos, repositionner ses poignets horizontaux, relâcher ses épaules et d’écarter légèrement les coudes.

Lors de notre sortie, j’ai lancé 4 séries de 15 – 20 coups avec une récupération de 4 min entre les séries, le bateau était stable et glissait bien sur l’eau.

Patrick et Gabrielle ont un objectif : les championnats Masters de Séville. Lors de nos prochains entraînements, nous travaillerons les départs (décomposition d’un départ) + travail de vitesse en vue de leur participation à la compétition. Ils seront au top ! 

Vous aussi ramez avec Olivier

Laisser un commentaire